Sexy

Envie d’être soumise à mon Dom !

Je pense qu’il est temps d’aborder la soumission du point de vue de la femme. Le BDSM se définit par un ensemble de pratiques sexuelles qui font intervenir le la domination, le bondage, le sadisme et le masochisme et la soumission. Ce billet s’intéresse à la soumission sexuelle de la femme. Il s’agit pour moi de parler de femmes qui font librement ce choix de soumission sexuelle. Plusieurs femmes intègrent les pratiques BDSM dans leur sexualité et l’assument. Il ne s’agit aucunement de soumission sociale, au contraire, c’est l’expression de leur liberté de choisir comment assouvir leurs désirs. Je me revendique cette liberté de vivre mes fantasmes, mes pulsions sexuelles tel que moi seule le désir. Car en se faisant dominer, ces femmes choisissent de ne pas se fixer de limite dans la recherche du plaisir. Cela dit, je ne saurais occulter le fait qu’il existe des femmes qui subissent cette soumission, aussi bien sexuelle, que sociale et psychologique.

Soumise et maîtresse du jeu

Femme sexe telephone : sexe au tel

soumise bdsm

 

Cela semble paradoxal de dire soumise et maîtresse du jeu dans la même phrase, ceci est d’autant plus vrai que comme je vous le faisais savoir dans mon article sur l’homme soumis, le dominant s’adapte au limite du/de la soumis/e. Il s’agit ainsi d’avoir le pouvoir dans le jeu. Une femme qui accepte la soumission sexuelle, ne souffre pas de fantasmes de son partenaire dominateur. Il convient préalablement d’établir entre les deux un contrat ou de discuter à l’oral afin qu’elle fixe ses propres limites. Car une soumission saine est basée sur le consentement mutuel et la confiance. Cela garantit une liberté mentale. Et dans le fond, c’est la femme soumise qui contrôle l’homme qui la domine. Du coup, c’est elle qui détient le pouvoir. Elle oblige son dominant à élaborer des scénarios afin qu’elle atteigne l’orgasme. Et puis elle n’est soumise qu’au lit et pas forcément dans la vie. Cela dit, il existe aussi des formes de soumission plus poussée, autrement nommée : soumission masochiste. Nous restons toujours dans l’univers BDSM.

Le dominant aime, respecte et cajole sa soumise !

 

La femme soumise masochiste recherche avant tout la domination psychologique. Le dominant est protecteur, décideur, le maître absolu. De part sa position soumise, elle ne prend pas ou peu d’initiatives. C’est au dominant que revient cette prérogative. Une femme soumise apprécie. C’est la raison pour laquelle, celle-ci attend de son dominant qu’il prenne les décisions et les exprime de manière claire et concise. Par ailleurs elle attend de son Dom qu’il sache s’imposer sans aucune forme de contrainte négative. Le dominant quant’à lui à la lourde tâche de faire savoir à sa soumise ce qui lui fait plaisir, ce qu’il attend d’elle, et surtout il est le garant de leur plaisir mutuel. La soumise apprécie que son dominant, lui enseigne sa manière d’aimer le sexe, les pratiques qui le font jouir. Dans ces cas là, la soumise s’adapte au rythme de son maître, elle sait exciter sa libido, le sait satisfaire et elle attend de lui qu’il lui assure la découvertes de nouvelles pratiques sexuelles. Le tout à la rechercher d’un plaisir extrêmement intense pour tous les deux.

Femme sexe telephone : sexe au tel

Vous aimerez aussi...

Articles populaires chez Olivia